Un brushing digne de l’âge d’or du cinéma. Ma tenue de travail et de vie: un jeans. Et pour relever la paresse de mon accoutrement: des bijoux. Parce que j’adore la mode mais je n’aime pas m’habiller.
Question de personnalité et d’envie, j’ai pas envie d’intellectualiser la chose mais pour moi, le plaisir ultime réside dans les accessoires, les détails.

Je m’amuse en testant toutes les fantaisies capillaires. Et j’ai déjà eu les cheveux rasées. Les lunettes, c’est une passion.
Les chaussures, c’est fini. Je veux porter les choses. Des sacs, non le sac. Un petit Kelly, je suis moins fan du birkin. Ça changera sûrement. Des bijoux, je tente tout. Les versions Minimalistes, XL. Un jour, je cumule. Le lendemain, je décrète que je déteste ça et le sur-lendemain, je décrète d’arrêter de décréter.

Et c’est à ce moment bien précis que je décide de jouer toutes les cartes.

VOIR / AJOUTER UN COMMENTAIRE +